FANDOM


Hirohiko Araki (荒木 飛呂彦, Araki Hirohiko) est un auteur de bande dessinée japonais. Il est principalement connu pour JoJo's Bizarre Adventure, dans le Weekly Shonen Jump de 1987 à 2002, avant que la série soit transférée à partir de la Partie VII : Steel Ball Run dans le mensuel Ultra Jump en 2004. 

Son vrai nom est Toshiyuki Araki (荒木 利之, Araki Toshiyuki).

En 2012, Araki célébrais ses 30 ans en tant qu’auteur de manga et le 25e anniversaire de sa série culte.

Les débuts

Hirohiko Araki est né le 7 juin 1960 a Sendai, capitale de la préfecture de Miyagi, au Japon. 

Araki13a

Hirohiko Araki.

Dans son enfance, Araki vivais avec son père, un employé de bureau, sa mère, femme au foyer, et ses deux sœurs jumelles. Grandissant, il ressentait souvent un sentiment d’exclusion vis à vis de ses sœurs quand il était chez lui. Il en profitait donc pour passer du temps seul à lire dans sa chambre des classiques du manga des années 70 ou la collection de livres d’art de son père, ce qui selon lui l’a motivé à devenir mangaka.

Araki dessina son premier manga en (l'équivalent du) CM1. Il dû attendre de terminer l’école préparatoire et d’entamer le lycée pour qu’un ami le complimente pour la première fois sur un manga qu’il avait dessiné. Araki affirma que c’était la première fois qu'il avait un fan et que quelqu'un pensais qu'il était assez bon, il décida alors de devenir un mangaka professionnel et ainsi, pour s’entraîner, commença à dessiner des manga en secret. Il quitta finalement ses études avant d'être diplômé de son université, la Miyagi University of Education (宮城教育大学 Miyagi Kyōiku Daigaku).

Il commença à soumettre des œuvres aux éditeurs pendant sa première année de lycée, aucune ne trouvant preneur... D'autres artistes de son âge étaient devenus des stars du manga et Araki ne pouvait pas comprendre pourquoi personne n’acceptait son travail : il décida alors de travailler toute une nuit durant pour terminer un projet à soumettre, enchaînant tout de suite après sur un voyage de 4 heures pour rendre visite aux éditeurs à Tokyo et leur demander une explication.

Il eut d’abord l'intention de visiter Shogakukan, qui publiait et publie toujours le Weekly Shōnen Sunday (connu pour Ranma 1/2, Cyborg 009, Detective Conan et bien d’autres…), mais, intimidé par la taille de leur bâtiment, il décida de se rendre chez Shueisha (les éditeurs du Weekly Shonen Jump, connus dans ces années-là pour Dragon Ball, Captain Tsubasa, Cobra, Hokuto No Ken, etc) résidant à l’habitation adjacente, dans un bâtiment plus modeste. A midi, il rentra dans le bâtiment. Un éditeur débutant (plutôt impressionnant, mesurant près de un mètre quatre-vingt-cinq) se trouvait ici à ce moment-là et il lui montra son travail. Le rédacteur, après la lecture de la première page, a promptement raillé Araki en se moquant de tous ses défauts techniques de débutants et à chaque page, l’homme trouvait un nouveau défaut. Epuisé d'avoir travaillé toute la nuit, Araki eut l’impression de mourir. Cependant, après qu'il ait terminé la lecture, l’éditeur se montra plus conciliant et le rassura sur la qualité de son travail, lui conseilla même de s’améliorer pour les Tezuka Awards cinq jours plus tard.

Cette soumission était Busou Poker, pour lequel Araki emporta finalement le premier prix du concours.

JoJo's Bizarre Adventure

Le concept de JoJo vient de l'admiration d'Araki envers les acteurs de cinéma populaire des années 80, comme Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger. Il se demandait souvent : "qui est la personne la plus forte dans le monde ?" D’idées en idées, des thèmes comme l'immortalité, la justice et les buts de l’être humain ont émergés. Araki étant aussi parti en voyage en Italie 2 ans auparavant où il avait remarqué que l'art italien lutte pour la beauté humaine et, en incorporant ce concept avec les thèmes précédemment exposés et l'utilisation d’une virilité exacerbée (selon ses termes), il trouva la base pour former la Partie I : Phantom Blood.

Araki jojo 5062

Hirohiko Araki reproduisant une pose JoJoesque.

L'histoire de JoJo’s Bizarre Adventure commence avec la relation mortelle entre Dio Brando, ennemi juré des Joestar venant d’une famille pauvre et Jonathan Joestar, le fils d'un bienveillant noble. La suite de la série raconte le combat entre les descendants de Jonathan et leurs alliés et (majoritairement) Dio et ses disciples. Le récit se répercutera entre toutes les générations et touchera le monde entier, que ce soit l’Italie, le Japon, les Etats Unis ou l’Angleterre.

L’histoire de JoJo’s comprend généralement des combats violents entre des personnages physiquement et/ou surnaturellement puissants, mais se battant avec intelligence et astuce. Chaque partie se concentre principalement sur le combat d’une série de protagoniste voulant empêcher un antagoniste d’obtenir plus de pouvoirs ou faire plus de victimes. La série recouvre un large panel de genres, y compris l'action, l'aventure, l'horreur, le thriller, le mystère, le fantastique et la comédie et des thèmes récurrents incluant le destin, la justice, la rédemption, la psychologie et des développements imaginaires sur des théories scientifiques, ainsi que l'histoire, les mathématiques, les mythes, les phénomènes naturels... Autant pour expliquer l’existence et le fonctionnement de concepts propre a ce manga comme le Stand ou de l’Onde et la façon dont ils entrent en action vis-à-vis du temps et du monde. 

Style & Influences

Un élément récurrent du dessin d'Araki est un traitement fortement dynamique, auquel sont soumis l'anatomie, la perspective, l'échelle et la profondeur de champ.

En termes de style, on peut comparer les trois premières parties de JoJo’s (entre 1987 et 1992) et les idéaux anatomiques dépeints par Tetsuo Hara dans Hokuto No Ken. A partir de la Partie IV : Diamond is Unbreakable les personnages sont peu à peu plus intersexuel. La Partie VII : Steel Ball Run voit arriver un plus grand réalisme dans la représentation des humains. Les personnages de Jojo's se démarquent aussi par un sens de la mode affuté, représentés généralement par des personnages habillés de façon très sophistiquée et posant de façon extravagante.

Araki gallery

Araki dans l'artbook Jojo 6251.

Parmis les manga qui ont influencés Araki, on peut citer Babylon IIKamui DenAshita No JoeKyojin No Hoshi et Dragon Ball.

Araki a nommé Paul Gauguin et son approche théorique de la couleur comme une influence et a indiqué son admiration pour Léonard de Vinci via certains personnages, des reproductions du style de Da Vinci ou de certains de ses travaux, comme ceux impliquant le rectangle d’or.

Hirohiko Araki est également connu pour être un très grand amateur de musique. Ainsi JoJo's Bizarre Adventure fait très souvent référence à des artistes, des musiques ou des albums connus des musiciens du 20e siècle, comme le fameux triptyque Echoes de Pink Floyd, le morçeau culte Starway to Heaven de Led Zeppelin ou le tristement célèbre rappeur Vanilla Ice. Certains personnages comme Magenta Magenta sont totalement inspirés du physique de certains musiciens, ici Marc Bolan, le leader du groupe T.Rex (son stand 20th Century Boys est d'ailleurs une référence au titre phare du groupe bien connu des admirateurs de Naoki Urasawa).

Oeuvres publiées

Busou poker (1981) Première œuvre publiée.

Outlaw Man (1982) 

Virginia ni yoroshiku (Mes salutations à la Virginie) (1982)

Ma shônen B.T. (魔少年ビーティー) (Le jeune garçon maléfique B.T) (1982~1983) 

Baoh Raihôsha (バオー来訪者, Baoh le visiteur) (1984~1985) 

Gorgeous Irene (ゴージャスアイリン) (1985~1986)

inclus : - The Story of the Girl's Mansion - The Girl That Came to the Slums

JoJo no kimyô na bôken (ジョジョの奇妙な冒険, JoJo's Bizarre Adventure) (1987~1999)

Nikola Tesla (1989)

Jojo 6251 (1993) (Artbook)

Shikei shikkôchû datsugoku shinkôchû (死刑執行中脱獄進行中, under execution under jailbreak) (1999)

inclus : Under Execution Under Jailbreak - Dolce - Kishibe Rohan wa ugokanai - Deadman's questions

JOJO A-GO!GO! (2000) (Artbook)

JoJo no kimyô na bôken - Stone Oceanジョジョの奇妙な冒険 Part6 ストーンオーシャン (2000~2003) 

Henjin henkutsu retsuden (変人偏屈列伝, chronicles of the bizarre and eccentric) (1988~2004)

Steel Ball Run (スティール・ボール・ラン) (2004~2011)

Thus Spoke Rohan Kishibe - Mutsukabezaka (2006)

Rohan au Louvre (岸辺露伴ルーヴルへ行く) (2010)

Rohan Kishibe Goes to Gucci (2011)

Jojolion (2011~En cours)

Thus Spoke Rohan Kishibe - Episode 5: Village of Millionaires (2012)

Jojoveller (2013) (Artbook)

Notes et Références 

Cet article est principalement adapté de l'article http://jjba.wikia.com/wiki/Hirohiko_Araki, agrémenté de précisions et d'informations supplémentaires glanées soit sur la page http://fr.wikipedia.org/wiki/Hirohiko_Araki soit sur diverses sources minimes. 

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard